Filtrer par

Dimensions

Dimensions

Projection de l'abrasif

Projection de l'abrasif

Gamme PRO | ARENA

Gamme PRO

Sous-catégories

Filtres actifs

  • Projection de l'abrasif : Pression
  • Cabine de sablage à surpression PS 700

    La cabine de sablage PS 700 allie l’avantage du faible encombrement et la productivité d’une machine à surpression. Le moyen de projection à surpression signifie que le réservoir d’abrasif est mis sous pression et l’abrasif est projeté par la buse grâce à ce principe.

    Equipée d’un cyclone, ces machines de sablage peuvent trier l’abrasif afin de séparer les poussières et les grains d’abrasifs sains. Ceux-ci sont alors re projetés.

    (Tarif : nous consulter)

  • Cabine de sablage à surpression PS 1000

    Les cabines à manches de type PS sont des machines dites à surpression (ou pression). Cela veut dire que le réservoir d’abrasif est mis sous pression et que l’abrasif est projeté à travers la buse en carbure de tungstène (ou de bore) via ce mode.

    Equipées d’un cyclone à l’arrière de la machine, la gamme PRO permet de trier l’abrasif. La poussière est évacuée dans le sac à poussière à l’arrière de la sableuse tandis que les plus gros grains d’abrasif sont réutilisés. 

    (Tarif : nous consulter)

  • Cabine de sablage à surpression PS 1500

    Les cabines à manches PS1500 fonctionnent avec une cuve d’abrasif qui est mise sous pression. Lors du sablage l’abrasif sous pression est projeté sur la pièce à sabler. Ce système offre une plus grande puissance est particulièrement recommandé pour les travaux de sablage complexes.

    Le cyclone de recyclage à l’arrière de la cabine, sert à séparer l’abrasif usé et les poussières de l’abrasif pouvant être recyclé. Les déchets sont alors évacués dans les sacs de récupération de poussières et l’abrasif recyclé est re projeté.

    (Tarif : nous consulter)

Nos machines de sablage de la gamme PRO sont des sableuses à dépression ou surpression parfaites pour une utilisation standard.

A travers cette gamme, ARENA propose des cabines de sablage simples d’utilisation et robustes, adaptées à un usage modéré.

Comment fonctionnent ces machines de sablage ?

Les cabines PRO sont divisées en deux catégories : les machines à dépression et celles à surpression.

Les cabines à dépression fonctionnent via l’aspiration de l’abrasif à la base de la trémie et un effet venturi créé à l’intérieur de la buse en carbure de la machine. L’abrasif d’abord est aspiré puis projeté par la buse sur la pièce. Les systèmes à dépression sont simples à mettre en place et peu onéreux. C’est le système dont sont dotés la plupart des cabines de sablage à manches. 

Au sein de cette gamme PRO, les cabines à dépression sont les machines de type DS

L’autre type de projection est la projection de l’abrasif par un système à surpression. Il est totalement différent de la projection à dépression. Ici les grains ne sont plus aspirés pour être projetés il sont propulsés par l’air comprimé depuis le réservoir d’abrasif. Le réservoir d’abrasif est mis sous pression et lors de l’appui sur la pédale de sablage, l’abrasif se retrouve propulsé à travers la buse qui accélère encore la vitesse de projection. Dans cette gamme, les machines à pression sont les machines référence PS. Bon à savoir :  le système de projection à surpression offre un rendement 2 à 3 fois supérieur à un système à dépression.

Quels sont les avantages de cette gamme ?

Ces sableuses sont équipées d’un module de ventilation intégrant un cyclone de dépoussiérage de l’abrasif permettant de le nettoyer en continu. Ce système apporte un meilleur confort d’utilisation et une économie d’abrasif.

L’abrasif et l’air poussiéreux sont aspirés par le bas de la trémie et arrivent dans le haut du cyclone séparant l’abrasif de la poussière. Les grains d’abrasif fins et la poussière sont aspirés dès le haut du cyclone vers le second module contenant la cartouche filtrante. Les fines poussière sont alors stockées dans la cartouche et à chaque appui sur la pédale de commande, un décolmatage par choc pneumatique s’effectue. Les poussières sont alors recueillies dans le sac plastique de récupération en bas de la cartouche filtrante. Concernant les gros grains d’abrasifs intacts qui n’ont pas été abîmés par leur première projection, ils sont trop lourds pour être aspirés vers la cartouche filtrante. Ils retombent alors directement dans le centre du cyclone dans la réserve d’abrasif pur dans lequel sera puisé l’abrasif pour être projeté.

L’avantage de la gamme PRO réside donc dans son cyclone de recyclage de l’abrasif ; il permet de réduire notablement la consommation d’abrasif mais aussi de préserver les éléments constituants de la cabine ainsi que contribuer à une ambiance de sablage plus propre et moins poussiéreuse. 

Quel compresseur pour ces cabines de sablage ?

Nos machines de sablage ont toutes besoin d’une alimentation en air comprimé fournie par un compresseur. 

Les machines à dépression sont moins gourmandes en air comprimé que les cabines à surpression en raison de leur moyen de projection de l’abrasif nécessitant une moins grande quantité d’air comprimé. 

Ainsi, nos cabines à dépression DS se satisferont d’un compresseur entre 2,5 et 7 chevaux pour le plus gros diamètre de buse. 

Les machines à surpression PS, en revanche, nécessitent un compresseur entre 7 et 15 chevaux. En raison de leur moyen de projection, ces machines demandent plus de débit d’air comprimé. En effet, sur ces machines les grains sont propulsés à travers la buse grâce à l’air comprimé comme vu précédemment. 

Quel abrasif pour sabler ?

Il existe 2 sortes d’abrasifs : les abrasifs perdus et les abrasifs recyclables. 

Les abrasifs à utiliser en cabine de sablage sont les abrasifs recyclables ; ils sont prévus pour être recyclés et projetés plusieurs fois avant de devenir inutilisables.

Dans ces abrasifs recyclables, on distingues 3 types d’abrasifs avec chacun leur utilisation :

Les abrasifs angulaires sont faits pour arracher la matière de la pièce ; ce sont les abrasifs les plus agressifs. Ils servent en général à décaper de la rouille sur n’importe quelle pièce métallique. Les abrasifs angulaires les plus connus sont les corindons ; il existe du corindon brun, et du corindon blanc. Leurs caractéristiques techniques leur permettent de convenir à la plupart des besoins de sablage.

Le deuxième type d’abrasif est les abrasifs sphériques. Ils servent le plus souvent pour un traitement de finition des pièces. Leur forme arrondie permet de faire «  briller » les pièces et leur donne un aspect particulièrement esthétique. Les microbilles les plus utilisées sont en verre mais il en existe aussi en céramique ou en métal.

La troisième catégorie est celle des abrasifs de gommage, ils servent à nettoyer sans attaquer le support. La plupart du temps ce sont des abrasifs tels que le média plastique qui sont conseillés pour le traitement de pièces fragiles

Après l’achat

Après l’achat de votre cabine, nous restons présents pour vous aider et vous guider au mieux tout le long de l’utilisation de votre machines ARENA. 

Toutes les pièces détachées ou consommables sont en stock à longueur d’année ; nous répondons à chaque mail sous 24 heures et la livraison se fait en 24 à 48 heures. 

Les cabines à manches ARENA sont toutes fabriquées dans notre atelier à Marquette-lez-Lille dans le nord de la France. 

Crée il y a plus de 40 ans, la marque ARENA est la marque leader en France dans le domaine du sablage. 

Nos machines de sablage sont toutes fabriquées avec des éléments de qualité qui proviennent  de l’Union Européenne. 

Les cabines arrivent mono bloc, sur palette, aucun montage supplémentaire à faire ; une alimentation en air et en électricité et le tour est joué votre machine est prête à l’emploi !